La quatrième de couverture

Entourez-vous d'objets qui vous rendent heureux, transformez votre foyer en un lieu qui respire la joie. Ce livre est un guide complet et illustré qui vous permettra de faire de la place et de mieux organiser votre espace. De la chambre à la salle de bains en passant par la cuisine, chaque pièce est passée en revue, tout comme une grande variété d'objets classés en différentes catégories : vêtements, chaussures, photographies, livres, couverts, maquillage, produits de soin et objets de valeur. Des illustrations permettent de mieux comprendre comment plier ses vêtements ou la meilleure façon d'organiser vos tiroirs, placards et étagères.

Ranger : l'étincelle du bonheur est un ouvrage unique, une source d'inspiration qui ne se contentera pas seulement de transformer votre maison mais qui bouleversera également votre vie. 

L'auteur

Marie Kondo est Japonaise. Passionnée de rangement depuis l'âge de 15 ans, elle a développé une méthode qu'elle qualifie elle-même d'infaillible. La jeune femme aurait testé tout ce qui est possible et imaginable en terme de méthode de tri jusqu'à développer son propre style. Elle dispense des formations et accompagne ses clients dans leur désir de rangement. Elle vit à Tokyo avec son mari et leur fille et est l'auteur de La Magie du rangement. 

Mon avis 

Après La Magie du rangement qui m'avait un peu laissée sur ma faim, j'ai décidé de me plonger dans le second livre de Marie Kondo. Ranger : l'étincelle du bonheur se veut un ouvrage pratique et illustré qui vous promet le bonheur. Autant vous dire immédiatement que j'ai été déçue ! L'ouvrage se divise en 3 parties. La première rappelle la méthode KonMari. Je repproche toujours à l'auteur les mêmes travers qui m'avaient gênée à la lecture de La Magie du rangement : une méthode que je trouve rigide, le fait de parler à ses chaussettes (On rit mais c'est inquiétant ^^), un manque d'humilité... Trop de Marie Kondo tue Marie Kondo et c'est un peu le gros point noir de ce livre : ça ressemble à un festival de louanges ! Vous allez me dire que c'est normal, que la dame ne va pas aller à l'encontre de sa méthode... Oui, oui, certes... Mais avions-nous réellement besoin d'un guru ? Moi, je ne pense pas... La seconde partie entre dans le vif du sujet et se présente comme une "encyclopédie du rangement". Les objets y sont regroupés par type, chaque type étant détaillé avec des illustrations permettant de visualiser la manière de les ranger. Cette section est vraiment très détaillée, s'étendant des vêtements aux objets ayant une valeur sentimentale... La troisième partie du livre passe en revue les différentes pièces de la maison en donnant quelques conseils de rangement. Marie Kondo y explique également comment le rangement peut amener du changement dans une vie. 

Vous l'aurez compris, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cet ouvrage. Vendu comme un guide pratico-pratique, il faudra attendre plus d'une centaine de pages pour entrer dans le vif du sujet. En attendant, vous n'ignorez plus rien sur comment telle idée (forcément révolutionnaire) à germé dans l'esprit de KonMari. Peut-être aussi est-ce dû à mon état d'esprit actuel, mais rien que le terme "marathon du rangement" (Le fait de tout ranger en une fois sous peine de "rechuter") m'a fait perdre courage ! Je pense qu'en ce qui me concerne, le gros point négatif de cet ouvrage, c'est qu'il est dédié à la culture nippone dont les référentiels s'éloignent des standards européens. Vous remarquerez que c'était déjà ce que je reprochais à Zéro déchet. Je reste convaincue que pour être parlante une expérience doit faire référence à quelque chose que le lecteur connait. C'est pour ça que s'il ne "devait en rester qu'un" (On va voir qui connait ses classiques ^^), je choisirais les ouvrages de Dominique Loreau, plus proches de notre réalité. Il n'en reste pas moins que cet ouvrage fournit des conseils qui peuvent être adaptés à notre manière de vivre. 

Ce que je retiendrai, en vrac : la nécessité de remplir votre intérieur de choses que vous aimez, des illustrations un peu enfantines et kawaï, beaucoup de répétitions et de témoignages d'interventions, des habitudes de vie éloignées de celles des Occidentaux, une méthode de rangement à la verticale* qui peut être fort pratique, de l'élégance chez soi, des conseils parfois farfelus (Remercier CHAQUE objet avant de le jeter) et parfois insécures (Enlever les étiquettes des produits ménagers pour avoir des armoires plus jolies)...

*Peut-être que ce qui me "bloque" avec ce type de rangement, c'est que, chez moi, le "rangement à la verticale" est une expression qui signifie "ranger... dans la poubelle" !