• Les états d'esprit du vendredi [17/11/17]

    C'est vendredi, le jour des états d'esprit !  Petit rappel pour les participants : vous pouvez nous rejoindre en copiant notre formulaire (au Postman et moi), en le remplissant et en le partageant sur votre blog avec un lien vers nos billets avec une petite phrase du genre "Les états d'esprit du vendredi by The Postman et Zenopia". Laissez-nous un commentaire sur nos 2 blogs respectifs qu'on puisse mettre à jour la liste des participants.

    Nous avons aussi un tableau pinterest collectif et des playlist sur youtube. Celle de 2017 est ici. Merci Axelle ! 

    [jour Vendredi 17 novembre 2017] - [heure 07:35]

    fatigue : des hauts et des bas
    humeur : plutôt bonne
    estomac :  2 cafés 
    cond. phys. : planche, yoga, un peu de marche 
    esprit : reikisé
    boulot : -
    culture : Star Trek Discovery, TBBT, Ghostwars. Film : Logan Lucky de Steven Soderbergh, Transformers : The Last Knight de Michael Bay. Lecture : Opération Napoléon d'Arnaldur Indridason, Harry Potter à l'école des sorciers avec la poulette. 

    penser à : aérer la maison chaque matin
    avis perso :  un peu de bazar et de désorganisation c'est bien aussi
    loulou : cherche des coiffures sympa, veut aller au jardin partagé, ne quitte plus son tube de beurre de cacao
    msg pers :  ne viens pas me polluer dans mon monde ! 
    amitiés : sont très occupées
    love : j'ai trouvé son cadeau de Noël ! mais chuttttttt...
    sorties :  rien de prévu
    essentiel : prendre du recul
    courses : farine, cassonade brune, yaourt, fruits et légumes... 
    envie de : me raser la tête
    ‘zic : Diablo Swing Orchestra - Black Box Messiah

    [Fin : 07:51]

    Bonne journée les gens ! 

  • Ce que le Reiki m'a apporté

    Je suis une éponge. Une vraie. En gros, ça veut dire que je "prends" tout ce qui passe en matière d'énergie. Le positif, et ça fait du bien ! Le négatif, et ça me détruit. Voilà. Je file encore les clés de mon être publiquement mais c'est ainsi. Je n'aime ni les doubles jeux ni les doubles visages. C'est à prendre en pack. 

    N'empêche que ce n'est pas de tout repos. Vous vous en doutiez. A force de m'entendre répéter "protège-toi", j'ai fini par me dire qu'il était temps. Etant super sensible aux énergies, je me suis tournée vers le Reiki. Pour me créer ma bulle. Qui n'est pas une bulle mais qui fonctionne très bien quand même. 

    Alors, pour moi, le Reiki est un cadeau. Un vrai. Un qui fait que quand vous faites un soin à un proche, vous lui filez plein d'amour. Même ceux qui n'y "croient pas à ces histoires d'énergies". Ben même eux, ils restent étendus. Ils veulent que je continue. C'est comme un don inconditionnel. C'est chaud comme l'amour. La plus belle phrase qu'on m'ait dite vient de ma maman : c'est comme s'il ne pouvait rien m'arriver pendant que tu me faisais ton "truc". C'est joli je trouve. C'est un joli truc en fait. Un truc qui fait qu'une vieille dame de 72 ans, perchée sur une table et pétrie d'arthrose, ce sente en sécurité. C'est ça le Reiki. 

    Source

    En plus, quand vous faites un soin à quelqu'un vous en profitez aussi. C'est magique. Tout le monde se sent bien. Et plus vous faites de soins, plus vous ressentez des choses en vous. Plus vous apprenez à découvrir votre corps, ce qui se passe à l'intérieur, les sensations de froid ou de chaud, l'énergie qui bouge... C'est impressionnant. C'est fort et en même temps, c'est tout doux, serein... comme une vague qui viendrait mourir à vos pieds. C'est ça aussi le Reiki. 

    Et puis, il y a, en vrac, ce sentiment de servir réellement à quelque chose, la confiance en soi qui grandit, la certitude d'aider et de trouver des solutions, le bonheur de faire du bien, la possibilité de se centrer sur quelque chose d'intérieur, l'envie d'avancer... 

    Je suis consciente que pour certains le Reiki est un "machin ésotérique" (j'allais ajouter de bonnes femmes mais je ne vais pas faire du sexisme ici, hein ^^). Est-ce que ça fonctionne vraiment ? Est-ce que l'énergie passe par moi ? N'est-ce pas, tout simplement, un effet placebo ? Je l'ignore. Et franchement, je m'en fiche. Moi qui me remet tellement toujours en question, je trouve plutôt rassurant de savoir qu'une telle pratique me conforte dans ce doute perpétuel qui, finalement, est la clé pour cheminer dans sa vie et dans ses "certitudes".