• Truc anti stress

    Depuis plusieurs mois, je publie quasi quotidiennement mes exercices anti stress sur la page Facebook du blog. Mais voici que, depuis hier, impossible de partager mes photos sur ma page ! Je ne vais pas me battre une minute de plus contre le géant bleu. Ce serait contre productif ! Il vaut mieux trouver une solution qui sera de publier ici mon astuce du jour et de la partager sur Facebook via ce canal. Sur ce, je vous souhaite un bel après-midi ! 

  • Petite philosophie des bons moments

    Il m'arrive, sur ce blog ou dans la vraie vie, de m'épancher sur mon passé. Il m'arrive de parle d'expériences sombres. Pourtant, je ne les perçois pas comme étant tristes. Je partage des moments parfois très intimes certes, liés à mon histoire personnelle. Je me rends compte que cela peut parfois donner l'image de quelqu'un qui se plaint...

    Ce n'est pas le cas ! Je n'ai aucun regret par rapport à quelque événement que j'aie pu vivre. Autant il m'arrive de m'en vouloir d'avoir eu une réaction excessive, autant mon passé, aussi désagréable fut-il à certains moments ne constitue pas une source de ruminations. J'estime, au contraire, que ces événements font partie de moi. Ils ont façonné ma personnalité et ont fait de moi celle que je suis aujourd'hui. Je sais, je sais, je suis dans mon trip d'autosatisfaction ! et alors ? si c'est dérangeant, tant pis !

    Source

    Je vais même aller plus loin (Suspens insoutenable) : j'aime ces moments. Si ! Maso, moi ? Non mais je suis intimement convaincue que les plus beaux moments d'une vie sont si fabuleux, si appréciables, si merveilleux grâce aux mauvais moments. Un peu comme par comparaison. Si on ne vivait que des bons moments (Chose qui n'arrive, soyons clairs, à personne), comment encore les apprécier ? Je comparerais cela à la fille qui peut s'acheter tout ce qu'elle veut sans restriction aucune. Comment ne pas être blasé de n'être jamais frustré ? 

    Bref, ma théorie c'est que les épreuves existent pour nous rendre plus forts. Oui, j'enfonce encore des portes ouvertes ! Ce qui ne te tue pas te fait grandir comme dirait l'autre. Elles nous font prendre toute la mesure des belles choses de la vie.  

    Attention, c'est facile pour moi de penser cela : "mes" épreuves ce sont toujours bien terminées. Une grave maladie dont on guérit, un amour qui en chasse un autre, un merveilleux papa qui surgit de nulle part... Je ne sais pas si je réagirais pareil en cas de vrai et terrible drame. Même si la hauteur d'un drame est toute personnelle aussi...

    En attendant, j'essaye de ne jamais oublier que oui, la vie vaut la peine d'être vécue !